logo-Corsino

SILENT PARTY

Perceptions du mouvement et du temps dans le silence

SILENCE[S], programmation nationale portée par le Théâtre National de Chaillot, trouve son écho à Marseille les 12 et 13 octobre 2017 avec Silent Party, conçu et réalisé par SCENE44 . n + n Corsino. Ces deux journées réunissent artistes et chercheurs intéressés par les perceptions du mouvement et du temps dans le silence.


Si la danse apporte une perception cognitive singulière du temps dans le silence, l’appui de laboratoires scientifiques tels que PRISM (Perception, Représentation, Image, Son, Musique) et l’ISM, (Institut des Sciences du Mouvement), nous ont permis d’ouvrir la réflexion et la recherche dans des domaines comme la sonification du geste, la mise en oeuvre d’une nouvelle esthétique sonore urbaine et industrielle ou la recomposition d’un silence comme enveloppe d’écoute. Un grand merci à Richard Kronland, directeur de PRISM et à son équipe pour tous les échanges fructueux et jubilatoires qui ont permis la structuration de ces deux journées.


Chaque mouvement des corps et des objets a une signature propre qui se révèle, se mesure et s’apprécie dans des silences variables et relatifs. Cette qualité définit une écriture en temps réel qui s’actualise à chaque événement. C’est vrai pour la danse, mais pas seulement. Concordance des temps, Silent Party a lieu pendant Actoral et, question commune, Claude Régy est programmé par le festival des écritures contemporaines. Au fil des rencontres avec Hubert Colas, un partenariat est né et des propositions se sont croisées dans leur format et leur mode de présentation


Silent Party a reçu l’écoute et l’attention d’Angelin Preljocaj qui nous accueille au Pavillon Noir, pour la journée du 13 octobre. Ce partenariat exprime une  relation en forme de compagnonnage heureux que nous poursuivons avec le Ballet National au gré des années et des occurences de projets, comme une expression libre de flux entre Aix et Marseille.


Etre silencieux ce n’est pas se taire.


n + n Corsino


 


SILENCE[S] est un programme national porté par le Théâtre National de Chaillot à l’initiative de Domimique Dupuy.

Générique

Mitsuko Arakami / Silence et Perception
Daïna Ashbee / Pour / Autour de Pour : les douleurs silencieuses
Greg Beller & Richard Dubelski / Chute !!! / Le Palais de la mémoire
Rocio Berenguer & Marja Christians  / Stéthoscope
Christophe Bourdin / Silence et bruits du corps
Sylvain Brétéché / Regarde chanter ces mains De la vusique au chansigne : dimensions silencieuses de la musique des sourds
Jérémy Danna / Quand l’écrit résonne Sonifier l’écriture pour percevoir au delà de la trace écrite
Nicolas Darbon & Alain Berlaud / Dans le silence des ténèbres, extrait
Dominique Dupuy & Daniel Deshays / Comme chez certains animaux…
Julien Ferrando & Jonathan Bell / Tacet 
Sandra Français / ONKALO solo #1 Le Gardien
Pascale Houbin / Aujourd’hui à deux mains
Richard Kronland / Du silence dans le bruit? Le silence spectral.
Laurence Maillot / Karoshi, un burn out silencieux
Angelin Preljocaj / L’Anoure et la voix perdue
Vincent Roussarie / Le silence automobile, graal industriel ou erreur de paradigme? 
Nicolas Villodre / L’Image inouïe
Solvi Ystad / Les sonorités du silence d’un point de vue acoustique




















Production

Partenaires :
PRISM : Laboratoire Perception, Représentation, Image, Musique et Son (CNRS – AMU)
ISM : Institut des Sciences du Mouvement, Etienne Jules Marey  (CNRS –AMU)
Actoral, Festival des Arts et des Ecritures Contemporaines
Ballet Preljocaj -  Le Pavillon Noir
AMU : Aix-Marseille Université
UFR ALLSH : Unité de Formation et de Recherche Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines
Avec le soutien de :
IRCAM : Institut de Recherche et  Coordination Acoustique / Musique
LNC : Laboratoire des Neurosciences Cognitives

crédits photographiques : © cie Dodescaden, © cie Eléphante - visuel : Romain Giquel, © Daïna Ashbee, © cie Pulso,
© Syneline visuel : Nicolas Patrix

background_corsino